En Suisse Pays si tranquille...Foot - Hockey - violence : Les coûts de la police pour une année

 21/10/2009

VIOLENCE

Hooligans: 900 policiers engagés lors des semaines de matches

Chaque semaine de matches en Suisse nécessite l'engagement de 900 policiers en moyenne pour assurer la sécurité et le bon déroulement des rencontres de foot ou de hockey. Si l'on part de l'idée qu'un policier coûte 1000 francs par jour, la facture atteint quelque 25 millions de francs par an.

le 18 octobre 2009, 15h54
LeMatin.ch & les agences

Le chiffre de 900 policiers a été calculé par le service hooliganisme de l'Office fédéral de la police à la demande de la conseillère d'Etat st-galloise Karin Keller-Sutter. Il s'agit d'une moyenne qui peut varier selon la saison, la région ou le club, a indiqué à l'ATS la responsable cantonale de justice et police en lien avec des informations parues dimanche dans le "Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung".

Ce calcul a été effectué sur la base du rapport que les corps de police dressent après chaque match. Il ne tient pas compte des matches de Coupe suisse (une centaine de policiers par match en moyenne), a précisé Mme Keller-Sutter.

D'après les deux journaux, l'engagement de 900 policiers pour éviter les débordements lors des matches entraîne, sur une année, des dépenses pour 25 millions de francs au total. Le montant de 1000 francs par policier et par jour vient de la police cantonale bernoise, selon Karin Keller-Sutter.

En Suisse comme ailleurs, des heurts émaillent régulièrement les rencontres sportives. Dernier exemple en date, le match de hockey sur glace qui a opposé vendredi les Lakers de Rapperswil-Jona (SG) aux Flyers de Kloten (ZH) a, comme lors du match aller, donné lieu à des incidents entre supporters. Un homme de 20 ans a été blessé au cou et hospitalisé, un autre a été interpellé.