Ueli Maurer veut serrer la vis aux fans violents ! BRAVO !!

 24/05/2009

Violence dans les stades

Des bagarres à St-Gall avant un match opposant des moins de 21 ans, des heurts à Berne avant et après la Coupe de Suisse, des coups qui partent à Zurich lors d'un match FCZ-FCB.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a remis la Coupe de Suisse au FC Sion mercredi dernier.

Cette violence a fait la une des manchettes cette dernière semaine. Ueli Maurer veut serrer la vis.

Dans la presse dominicale, le ministre des sports Ueli Maurer prône la fin de l'anonymat pour les hooligans. «Un employeur ne doit pas tolérer que son collaborateur provoque le chaos le week- end et revienne lundi avec sa cravatte au travail», défend le Zurichois dans la «SonntagsZeitung».

Selon lui, une des possibilités serait de dévoiler l'identité des délinquants sur internet. Ueli Maurer plaide aussi en faveur de sanctions plus dures et d'amendes de plus de 300 francs pour les fans violents.

Et d'estimer que la question de tribunaux de comparution immédiate, qui jugeraient rapidement les présumés coupables vaut la peine d'être examinée.

Déjà à St-Gall

Rien de nouveau pour St-Gall qui a déjà pris cette direction. Lorsque les faits sont clairs, le juge d'instruction peut prononcer sur place une sanction, explique Karin Keller-Sutter, directrice de la police cantonale.

De son côté, le canton de Berne a lui aussi lancé la chasse aux hooligans. «Nous avons commencé à répertorier leurs identités et à leur rendre visite sur leurs lieux de travail», indique le directeur de la police Hans-Jürg Käser dans une interview au journal «Der Bund» samedi.

Et la procédure fonctionne. Lorsqu'une une patrouille de police débarque au travail, le chef sait bien que ce n'est pas pour une amende de parking, poursuit-il.

ASF satisfaite

Dans un communiqué, l'Association suisse de football dit soutenir l'idée du ministre de tribunaux rapides et d'amendes plus élevées. Elle espère également qu'une décision tombera sur ces durcissements le 23 juin lors de la prochaine «table ronde contre la violence dans le sport» à laquelle Ueli Maurer et des représentants des fédérations sportives de Suisse participeront.


Source: SDA/ATS