Vol à l’étalage, vol par les salariés, crime organisé sont en hausse à travers le monde.

Le coût de la démarque inconnue en France s’élève à 5,342 milliards d’euros, atteignant en moyenne 1,4 % du chiffre d’affaires des grands distributeurs.


Paris, le 12 novembre 2013. Le Baromètre mondial du vol dans le commerce et la distribution, établi sur l’année 2012, démontre que le vol à l’étalage, le vol par les salariés, la fraude de fournisseurs, le crime organisé et les erreurs administratives, coûtent à la distribution française 5,342 milliards d’euros et plus de 88,8 milliards d’euros aux grands distributeurs à l’échelle mondiale.


Le Baromètre, confié à « Euromonitor International », société d’études indépendante, est   basé sur des entretiens téléphoniques et des questionnaires écrits, conduits dans 16 pays auprès de grands distributeurs représentant 160 000 points de vente et ayant réalisé un chiffre d’affaires en 2012 de 1 187 milliards d’euros.
 

Cette étude montre une augmentation des vols dans la plupart des pays et notamment du vol à l’étalage, principalement due à la hausse de la criminalité organisée. Le taux de démarque inconnue le plus bas a été enregistré au Japon (1 % des ventes), suivi par Hong-Kong, l’Australie et l’Allemagne (1,1 %). La France affiche un taux de 1,4 % alors que les taux les plus élevés ont été constatés au Brésil et au Mexique (1,6 %).


Le vol à l’étalage représente 56% de la démarque inconnue pour les grands distributeurs français. La plupart attribue ces mauvais scores au crime organisé  et à la situation économique.


En France, parmi les produits les plus volés, figurent les produits textile (accessoires de mode, jeans, chaussures et lingerie), l’électronique haut de gamme et les produits multimédia intelligents,ainsi que les produits de soins et beauté (maquillage, rasage) et certains produits alimentaires et boissons alcoolisées.


Les personnes interrogées qui ont fait des investissements pour la prévention des pertes, pensent réduire leur taux de démarque inconnue à un niveau inférieur à la moyenne nationale de leur pays respectif. En général, les distributeurs interrogés estiment que leurs futurs investissements en systèmes de prévention des vols devraient s’accroître ou rester stables.


Selon Euromonitor International, le vol constitue une menace multidimensionnelle pour les distributeurs à travers le monde puisque le vol à l’étalage, celui commis par les salariés sont en hausse. La croissance de la démarque inconnue a placé la prévention des pertes en tête des priorités des chefs d’entreprise ; les responsables tenant à investir dans des méthodes de prévention des pertes fiables et éprouvées, et à collaborer avec des entreprises spécialisées dans la gestion de solutions de lutte contre la démarque inconnue.


« Il reste à la plupart des distributeurs à envisager le chemin à parcourir pour étendre les solutions actuelles de prévention des pertes à des systèmes qui leur assurent un réel retour sur investissement avec réduction des vols. Des distributeurs ayant une vision d’avenir mettent déjà en place des solutions basées sur la RFID qui combinent protection et visibilité de la marchandise. Ce type de plateforme stratégique, associée à des investissements sur le personnel et les méthodologies, ouvrent de nouveaux horizons pour réduire les stocks, améliorer la disponibilité des marchandises pour le consommateur et augmenter les ventes » affirme Per Levin, President and Chief Sales Officer Shrink Management & Merchandise Visibility Solutions chez Checkpoint Systems.


Le Baromètre mondial du vol dans le commerce et la distribution 2012/2013 est disponible sur : www.GlobalRetailTheftBarometer.com